FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Vient du latin abrogare (« annuler »).

Verbe Modifier

abroger \a.bʁɔ.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Rendre nul, principalement en parlant de lois, de coutumes.
    • … les loix humaines sont quelquefois surprises par des motifs dont la raison éclairée ne reconnoît pas toujours la justice ; ce qui oblige ensuite la sagesse des Législateurs d’abroger des loix qu’ils ont faites eux-mêmes.(François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
  2. (Figuré) Rendre nul.
    • Cette loi s’est abrogée d’elle-même, par désuétude, par le temps.

Apparentés étymologiquesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier