Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin absinthium, issu du grec ancien ἀψίνθιον, apsínthion.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
absinthe absinthes
\ab.sɛ̃t\
 
Absinthe (1).
 
Un verre d’absinthe(2).

absinthe \ab.sɛ̃t\ féminin.

  1. (Botanique) Variété d’armoise, plante vivace de la famille des Astéracées, très amère et aromatique.
    • Vin, teinture d’absinthe. — Cela est plus amer que de l’absinthe.
  2. Liqueur de couleur verte qu’on prépare en faisant infuser les feuilles de la plante dans de l’eau-de-vie.
    • La fabrication et la vente d’absinthe sont très réglementées en France.
    • Ils m’apprenaient aussi comment on édulcore une absinthe. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 90)
    • Puis les praticiens bourrèrent d’étoupes trempées dans de l’absinthe les intestins et recousirent le tout avec une aiguille et du fil. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Au fond du vallon, sur la pierre que le poète appela « Pierre de la Rencontre », eut lieu la cérémonie de l’absinthe. Il avait en effet apporté dans une musette une fiole de ce poison (dixerat pater), une bouteille d’eau, et tout le nécessaire.
      Avant de boire, il versa sur la pierre quelques gouttes du breuvage, en nous informant que c’était une libation de reconnaissance aux Dieux sylvestres ».
      — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 167-168)
  3. Un verre de cette boisson.
    • La seconde absinthe emplit Maurice de murmures et coulait comme une onde et venait entourer son cœur. Il la sentait bourdonner dans sa tête avec mille pensées éveillées qui roulaient, riaient et chantaient. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 107)
    • Nous buvions des absinthes au « Café des Colonnes » et quand j’arrivais en retard, comme toujours, pour dîner, je me souviens de l’immense effort que je devais faire pour ne point donner libre cours à des propos incohérents. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • A l'hôpital, soigné à la morphine, il en était devenu dépendant, ne pouvait plus s'en passer, l'appelait sa fée grise. « En voulez-vous ? proposa-t-il à Verlaine qui commandait une énième absinthe. Ça vous changera de la fée verte. » — (Jean Teulé, Ô Verlaine, Éditions Julliard, 2010, chap. 59)
  4. (Poétique) Amertume.
    • Mais elle n’avait point, sans pitié même feinte,
      Rassasié mon cœur et de fiel et d’absinthe.
      — (André Chénier, Élégies, Les Amours, Lycoris, 1794)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   absinthe figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson.

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

MéronymesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
absinthe absinthes
\ab.sɛ̃t\

absinthe \ab.sɛ̃t\ masculin

  1. Couleur vert-jaune comme la liqueur, plus soutenue que le vert anis. #7FDD4C

Variantes orthographiquesModifier

Adjectif Modifier

absinthe \ab.sɛ̃t\ invariable

  1. De couleur absinthe, vert-jaune comme la liqueur, plus soutenu que le vert anis. #7FDD4C
    • Du vert absinthe.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe absinther
Indicatif Présent j’absinthe
il/elle/on absinthe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’absinthe
qu’il/elle/on absinthe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
absinthe

absinthe \ab.sɛ̃t\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de absinther.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de absinther.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de absinther.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de absinther.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de absinther.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier