Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin absurditas (sens identique), dérivé de absurdus (« discordant »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
absurdité absurdités
\ap.syʁ.di.te\
 
Cette maison à l’envers est une absurdité.

absurdité \ap.syʁ.di.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est absurde.
    • Le mouvement pacifiste, au XXe siècle, a été très largement porté par les femmes, plus sensibles que les hommes à l’absurdité d'une puissance qui s'édifie en semant la mort, et qui appelle « champs d'honneur » les lieux des pires massacres. — (Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, p. 492)
    • L’absurdité de la crise des dettes souveraines, qui conduit à faire payer de plus en plus les États les plus affaiblis pour alimenter la spéculation financière, a depuis plusieurs mois des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne de nombreux citoyens européens. — (Contribution générale « Réaliser le changement », pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))
  2. Chose même qui est absurde.
    • Je suis donc fondé à dire que le sentiment de l’absurdité ne naît pas du simple examen d'un fait ou d'une impression mais qu'il jaillit de la comparaison entre un état de fait et une certaine réalité, entre une action et le monde qui la dépasse. — (Albert Camus, Le mythe de Sisyphe p.48 ISBN 2-07-035001-0)
    • Il s’ensuivrait de là une grande absurdité.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier