Étymologie

modifier
(1676) Dérivé de académique, avec le suffixe -ienne.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
académicienne académiciennes
\a.ka.de.mi.sjɛn\
 
Antoinette Des Houlières (1637-1694), élue à l’Académie des Ricovrati en 1684 et à l’Académie d’Arles en 1689, première académicienne en France.

académicienne \a.ka.de.mi.sjɛn\ féminin (pour un homme, on dit : académicien)

  1. Femme qui fait partie d’une compagnie de gens de lettres, de savants ou d’artistes, nommée Académie.
    • Ces réflexions mettraient une femme en état de travailler en Académicienne à la perfection de sa langue naturelle — (François Poullain de La Barre, De l’égalité des deux sexes, J. Du Puis, Paris, 1676, page 111)
    • Eh bien, tu collectionnerais tous les diplômes de la création : licenciée, doctoresse, agrégée, académicienne… et même décorée, tu ne pourrais pas enseigner la grammaire. — (Léon Frapié, La Maternelle, 1908 (1re édition 1904), page 2)
    • Trois académiciens français, ou plus précisément deux académiciens et une académicienne, détail qui vaut son pesant non seulement de cacahuètes mais des chimpanzés qui vont avec, ont, début 1998, pris une de ces initiatives qui marquent l’histoire pourtant surchargée de la grosse bêtise réactionnaire. — (Isabelle Alonso, Tous les hommes sont égaux… même les femmes, 1999, page 56)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier