Voir aussi : Acajou

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du tupi-guarani aca-iu dont est issu caju en portugais, mot qui désigne l’anacardier, qui donne la noix de cajou. Par confusion avec acajatinga, le mot « acajou » désigne en français l’arbre donnant le bois d’ébénisterie. (1645) acajoucantin. (1558) acaïou.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
acajou acajous
\a.ka.ʒu\
 
Un acajou (1).

acajou \a.ka.ʒu\ masculin

  1. Nom désignant divers arbres d’Afrique et d’Amérique exploitées pour leur bois généralement rougeâtre et susceptible d’un beau poli, qu’on emploie dans l’ébénisterie, la tabletterie, etc.
    • Le dernier groupement est le mieux représenté et le mieux connu; toutefois, les forêts denses sèches à acajou (Entandrophragma) ont fait l’objet d’études récentes.— (François Malaisse, Se nourrir en forêt claire africaine: approche écologique et nutritionnelle, Presses Agronomiques Gembloux, 1er décembre 1996)
    • Sur des terres où alternent forêts d’acajou et palmeraies vivent fourmiliers géants, anacondas et tatous.— (Collectif, Bolivie - Histoire, culture et cuisine, 4e édition, Lonely Planet, 2010)
  2. Se dit le plus souvent du bois lui-même de ces arbres.
    • C’était une chambre garnie tout bonnement de meubles d’acajou assez laids comme tous les meubles de ce genre et tapissée de papier à douze sous. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 5, 3, 1862)
    • L’Empire était judicieusement mêlé aux meubles dont l’Angleterre nous enseigna le confort et dont le cuir fauve s’harmonisait à merveille avec le rouge sanguin de l’acajou. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 954)
    • L'expérience consista à faire disparaître un dé à jouer en acajou dans une salle d'expérience de l’Université du Texas afin qu'il réapparaisse dans un laboratoire de GeoTricks, quelques kilomètres plus loin. — (Christian Ost, « Un dé en acajou a disparu », dans Un dé en acajou a disparu et autres nouvelles économiques : Nouvelles, Éditions Quadrature, 2011)
  3. (Par ellipse) Couleur d’un brun-roux soutenu, couleur du bois d’acajou. #88421D
  4. (Argot) (Vieilli) (Extrêmement rare) Crâne chauve [1].
    • Avoir un bel acajou, un acajou bien luisant.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Adjectif Modifier

acajou \a.ka.ʒu\ invariable

  1. De couleur acajou, brun-roux soutenu, de la couleur du bois d'acajou. #88421D
    • Franne, —sur l’estrade, pareille à une statue, avec l’or mat de ses cheveux, l’ivoire de ses paupières, —car pas un instant elle n’avait levé les yeux, —avec sa petite robe vert céladon, ses souliers acajou. — (Johan Daisne, L’Homme au crâne rasé (De man die zijn haar kort liet knippen), Albin Michel, 1965)
    • J’eus aussi mes folies : un complet-veston de bonne coupe d’une valeur de cinq cents francs, un raglan en ratine grise de même valeur, des chaussures basses acajou, à la mode, alors qu’avant 14 cette teinte pour les bottines à boutons n’était appréciée que par les « gommeux » et les « rastaquouères ». — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 250.)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

acajou (Rare)

  1. Acajou.
  2. Pomme d’acajou.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
acajou acajous
\Prononciation ?\

acajou \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. (Botanique) Acajou.
  2. (Menuiserie) Bois d’acajou.

RéférencesModifier