accoutrer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Ce mot dérive du latin populaire acconsuturare («raccommoder»), de cosutura (« couture »).

Verbe Modifier

accoutrer \a.ku.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’accoutrer)

  1. (Vieilli sauf au Canada) Habiller, parer, vêtir.
    • On l’a plaisamment accoutré.
    • Cette femme est bien accoutrée.
  2. (Familier) (Par plaisanterie) Vêtir d’une façon ridicule.
    • Vous voilà bien accoutré.
  3. (Figuré) (Désuet) Maltraiter en paroles ou en actes (Littré).
    • Comme elle n’approchait pas assez vite à son gré, il l’accoutra laidement d’injures. — (Ernest Pérochon, Les Gardiennes, 1924, réédition Les Moissons, 2021, page 224)
  4. (Touraine) Mettre du linge au sale.
  5. (Pronominal) Se vêtir d’une façon surprenante, ridicule.
    • Elle s’est accoutrée d’une manière bien ridicule.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier