acheter chat en poche

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Expression utilisée dès le XVe siècle. La poche désigne ici un sac.
Probablement du latin emere catulum in sacco (« acheter chiot en poche, dans le sac »).

Locution verbale Modifier

acheter chat en poche \a.ʃə.te ʃa ɑ̃ pɔʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de acheter)

  1. (Figuré) Conclure une affaire ou un achat sans examiner l’objet de la vente.
    • Je ne suis pas de ces gens qui, comme on dit, conseillent d’acheter chat en poche. — (Eugène Sue, Atar-Gull, 1831)
    • En Espagne, un novio voit sa novia deux ou trois fois par jour, parle avec elle sans témoins auriculaires, l’accompagne à la promenade, vient causer la nuit avec elle à travers les grilles du balcon ou de la fenêtre du rez-de-chaussée. Il a eu tout le temps de la connaître, d’étudier son caractère, et n’achète pas, comme on dit, chat en poche. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Quoiqu’il n’ait pas acheté chat en poche, il n’est pas toujours certain d’avoir réussi à se donner la perfection, car un cheval peut se présenter un moment avec des qualités qui, le lendemain, se démentiront, […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Vous êtes-vous mis en tête que Léonard de Pourceaugnac soit un homme à acheter chat en poche ? — (Molière, Pourc. II, 7 - cité par Littré)
    • Si je ne vous plais pas, tant pis ; pourquoi avoir imité les sots, qui achètent chat en poche ? — ( Edgar Allan Poe , Contes inédits, Les lunettes, Jules Hetzel, 1862, Traduction de William Little Hughes, page 203.)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier