FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de acheter avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
acheteur acheteurs
\aʃ(.ə).tœʁ\

acheteur \aʃ(.ə).tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : acheteuse)

  1. Celui qui achète.
    • Caton disait que le père de famille doit être vendeur plutôt qu’acheteur.
  2. (Commerce) Client d’une activité commerciale ou industrielle.
    • Puis, en grosses lettres, cette phrase : « Plus il y aura d’acheteurs de blé, meuniers ou négociants, plus les agriculteurs vendront le leur facilement et cher. »
      Il est hors de contestation que, si des éléments de concurrence nouveaux devaient surgir, le cultivateur y trouverait son compte.
      — (Annales de la Chambre des députés : Débats parlementaires, Paris : Imprimerie du journal officiel, 1921, page 1002)
    • La clientèle étant réfractère[sic] à ces prix, supérieurs de 50 % à ceux qui se pratiquaient au début du mois de septembre, les acheteurs restent dans l’expectative et ne passent leurs ordres que par petits paquets et au jour le jour. — (Le Progrès agricole et viticole, 1929, vol.92, page 360)
    • La Guerre Civile durait depuis trois mois, elle avait cinq cents abonnés et huit cents acheteurs au numéro, […]. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.44)
    • Le marketing tente d’influencer le comportement de l’acheteur en l’amenant à catégoriser les marques et les établissements de détail d’une certaine manière parce qu’ils en infèrent des effets souhaitables. — (Paul Pellemans, Le marketing qualitatif : perspective psychoscopique, 1998)
  3. (En particulier) Celui dont c’est la profession d’acheter.
    • Il est acheteur pour une chaîne de supermarchés.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • acheteur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier