adiathermane

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1847) Attesté chez François Napoléon Marie Moigno[1]. Mot dérivé de diathermane avec le préfixe a-[2].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
adiathermane adiathermanes
\a.dja.tɛʁ.man\

adiathermane \a.dja.tɛʁ.man\ masculin et féminin identiques

  1. (Physique) Qualifie une transformation qui s’effectue sans échange de chaleur avec l’extérieur.
    • Si la chaleur qui sort de la substance à examiner, après qu’on l’expose aux rayons d’une lampe d’Argand, ne peut pas être distinguée dans son rayonnement de la chaleur d’une substance quelconque connue comme adiathermane, la substance est adiathermane elle-même. — (François Napoléon Marie Moigno, Répertoire d’optique moderne. Volume 4, 1847)
    • Puisqu’il y a une statistique et par conséquent une thermodynamique interne de l’atome, nous pouvons parler de la température interne de cet atome ; eh bien ! elle n’a aucune tendance à se mettre en équilibre avec la température extérieure, comme si l’atome était enfermé dans une enveloppe parfaitement adiathermane. — (Henri Poincaré, Dernières pensées, 1913)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. François Napoléon Marie Moigno, Répertoire d’optique moderne, Volume 4, 1847
  2. « adiathermane », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage

BibliographieModifier