Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin administrare, terme d'origine ecclésiastique qui désigne l'action que mène par délégation le « ministre » (un prêtre par exemple) de Dieu sur Terre. Le mot « ministre » vient lui même du mot latin minister signifiant « serviteur » ou premier serviteur.
À l'origine nous avons donc le serviteur de Dieu qui par délégation mène une action sur terre sous la direction de son évêque, qui contrôle ainsi son évêché. Cette division du territoire s'avère si efficace qu'elle est reprise (avec le même vocabulaire) par les princes pour administrer leur fief.

Verbe Modifier

administrer \ad.mi.nis.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’administrer)

  1. Gouverner, régir les affaires publiques ou particulières.
    • Il avait aussi les coudées franches pour administrer le domaine temporel et les affaires terrestres de la communauté, de l'État et de l'empire musulman. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.66)
    • On l’accusait d’avoir mal administré les affaires, d’avoir mal administré les finances, les revenus de l’état.
    • Il a sagement administré les biens de son pupille. - Il administre lui-même son bien. - On administre une base de données à l’aide d’un logiciel d’administration de base de données.
  2. Donner ; appliquer ; infliger.
    • Elle appelle le délinquant à son tribunal ; elle commence par lui administrer la bâtonnade pour lui rafraîchir la mémoire, et ensuite elle lui dit : Prouve ton innocence. — (Eugène Pelletan, Les droits de l'homme, 1858, p.107)
    • Bob, au passage, le secoua, le fit se lever et, lui administrant sur le crâne une amicale taloche, dit en me l'amenant : […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Je ne sache pas que la benzine ait été administrée à l'intérieur à titre de vermicide. Son emploi a été borné jusqu'ici au traitement de l'infection trichineuse. — (Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, volume 9, page 93, 1868)
    • En tournée au domaine des Tutons, à Saint-Marcel, Demort y trouve « le sieur Sabourin maréchal à Lothiers qui administrait un prétendu spécifique contre (la maladie charbonneuse) à plusieurs bêtes à cornes, […]. » — (La France démocratique: combats, mentalités, symboles : mélanges offerts à Maurice Agulhon, Publications de la Sorbonne, 1998, p.74)
    • Dans les premiers âges historiques, on ne voit pas seulement les maîtres frapper et fouetter leurs esclaves ; les rois eux-mêmes administrent le supplice de la bastonnade. — (La bastonnade et la flagellation légales, dans le Le Magasin pittoresque, 1854, vol.8, p.54)
  3. (En particulier) (Religion) Conférer les sacrements.
    • La cessation a divinis est la défense que l’Église fait à ses ministres de célébrer l’office divin et d’administrer les sacrements en certains lieux ([…]). — (Abbé Pierrot, Dictionnaire de théologie morale, tome 1, Encyclopédie théologique tome 31, publiée par l'abbé Migne, Paris, 1849, p. 486)
    • Au regard de la discipline ecclésiastique, cette lettre laisse songeur, car la seule sanction grave pour des prêtres est la suspension a divinis, l’interdiction d’administrer les sacrements. — (Sylvie Bernay, L’Église de France face à la persécution des juifs: 1940-1944, CNRS Éditions, 2012)
  4. (Par extension) (Religion) (Absolument) Donner le viatique et l’extrême-onction, à un mourant.
  5. Produire, fournir.
    • Administrer la preuve.
  6. (Droit) Fournir des témoins, des titres, des preuves.
    • Il administra les témoins nécessaires pour vérifier la dénonciation qu’il avait faite.
  7. (Québec) Faire passer, un concours, un test, un examen, une épreuve.
    • Cet inspecteur est chargé d'administrer l'épreuve orale.
    • Chaque enseignant doit adapter les conseils donnés aux conditions qui existent au moment d'administrer l'examen de son groupe d'étudiant. — (Dominique Morissette, Les examens de rendement scolaire Éd. Presses universitaires de Laval, Laval (Québec) 1993)
  8. (Pronominal) Se donner, s'appliquer, s'infliger
    • Je m'administre ce médicament tous les jours

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   administrer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : administration.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier