FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin adorare.

Verbe Modifier

adorer \a.dɔ.ʁe\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Religion) Honorer une divinité en lui rendant le culte qui lui est dû.
    • Ils soutenoient qu’il ne faut point adorer l’eucharistie parce que le corps de Jesus-Christ n’y est point, le Seigneur ayant été élevé au ciel en corps & en ame ; […]. — (Encyclopédie ou Dictionnaire universel raisonné des connoissances, volume 33, page 487, Yverdon, 1774)
    • Les israélites adorèrent le veau d’or. Ce peuple adorait le soleil.
    • Note : S’emploie quelquefois absolument.
    • Les juifs adoraient à Jérusalem et les Samaritains à Samarie.
    • Le peuple d’Israël allait adorer sur les montagnes.
    • Une grâce intérieure les pressait jour et nuit d’adorer le vrai Dieu. — (Adrien-Charles Launay, Missions étrangères de Paris, Histoire des missions de Chine : mission du Kouy-Tcheou, volume 1, 1907)
  2. Rendre des respects extraordinaires en se prosternant.
    • La reine Esther adora le roi Assuérus. Les rois de Perse se faisaient adorer.
  3. Aimer extrêmement (une personne).
    • Louis II et Élisabeth s'adoraient depuis l'enfance. — (Secrets d'histoire, n° 34, juin-juillet-août 2022, page 20)
    • Quand elle s’est vue abandonnée pour la jeune première à qui elle a trempé une soupe ! ah ! l’a-t-elle giroflettée !… et qu’elle a eu perdu le père Thoul qui l’adorait, elle a voulu renoncer aux hommes. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)
    • Les odeurs forestières, senteurs adorées par les âmes friandes de poésie à qui plaisent les mousses les plus innocentes, les cryptogames les plus vénéneux, les terres mouillées, les saules, les baumes, le serpolet, les eaux vertes d’une mare, l’étoile arrondie des nénuphars jaunes ; toutes ces vigoureuses fécondations se livrent à vos narines en vous livrant toute une pensée, leur âme peut-être. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre premier)
  4. Aimer extrêmement (un aliment).
    • Ces épices sont vraiment délicieuses, vous allez les adorer.

NotesModifier

Les rois de Perse étaient adorés par leurs sujets.
Ce père est adoré de ses enfants.

DérivésModifier

  1. adorer le veau d’or (faire la cour à quelqu’un, à cause de ses richesses, de son crédit, avoir le culte de la richesse)

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de adore, avec le suffixe -er.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
adorer
\ə.ˈdɔː.ɹəʳ\
adorers
\ə.ˈdɔː.ɹəz\

adorer \ə.ˈdɔː.ɹəʳ\

  1. Adorateur.
  2. Adoratrice.

SynonymesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

adorer \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison) transitif (graphie ABCD)

  1. Adorer.
  2. Contempler.

RéférencesModifier