Étymologie

modifier
Du latin adulatio.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
adulation adulations
\a.dy.la.sjɔ̃\

adulation \a.dy.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’aduler.
    • Je ne regimbai point contre des adulations qui ne pouvaient plus en aucun cas me faire changer d’avis ; je les accueillis comme la naïve expression du médiocre avait rendu le goût indulgent et émoussé le sens acéré des choses supérieures. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 212)
    • Sous les gouvernements autoritaires, comme le premier Empire, l'Etat s’en est servi pour contraindre le clergé catholique à la soumission la plus humiliante, aux adulations les plus basses, même à un rôle répugnant de policier, en usant contre les ministres des cultes récalcitrants de moyens coercitifs violents. — (Discours d’Émile Combes à Auxerre, 4 septembre 1904)
    • L’adulation atteignait un tel niveau que la moindre critique émise par des journalistes ou commentateurs politiques était vivement vilipendée. — (Le Journal de Montréal, 4 octobre 2020)

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin adulatio.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
adulation
\Prononciation ?\
adulations
\Prononciation ?\

adulation \Prononciation ?\

  1. Adulation.

Prononciation

modifier