Voir aussi : affète

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français affetté.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin affété
\a.fe.te\

affétés
\a.fe.te\
Féminin affétée
\a.fe.te\
affétées
\a.fe.te\

affété \a.fe.te\

  1. Qui est plein d’afféterie dans son air, dans ses manières, dans son langage.
    • Ce jeune homme est affété dans ses manières, dans ses discours.
    • Elle ne serait pas désagréable, si elle était moins affétée.
    • Flaubert, qui exécrait la prose affétée, aurait applaudi l'attitude de Kafka à l'égard de son outil. — (Vladimir Nabokov, Kafka, 1983)
  2. Choses qui marquent de l’affectation.
    • Mine affétée.
    • Discours affété.
    • Manières affétées.
    • Paroles affétées.
    • Le verger de Déduit, celui de Guillaume de Lorris, lieu de tromperies et d'errements, terrestre et imparfait, affété, paré des signes d'une perfection tout humaine, est pour Jean de Meun l'inverse du Paradis. — (Danièle Duport, Le jardin et la nature, 2002)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe afféter
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
affété

affété \a.fe.te\

  1. Participe passé masculin singulier de afféter.

PrononciationModifier

RéférencesModifier