FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de fol avec le préfixe a- et le suffixe -er. Fol, ancienne forme de fou.

Verbe Modifier

affoler \a.fɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’affoler)

  1. Rendre comme fou.
    • Cet événement a de quoi l’affoler.
    • Cette femme l’a affolé.
    • Il est affolé de sa femme.
    • Il est affolé de sa maison.
    • « Au mois de juin prochain, Marcel va se présenter à un examen très important, et il aura beaucoup à faire cette année, et surtout pour l’orthographe. Il met deux l à « affoler », et je parie qu’il ne saurait pas écrire « ermite. » — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 171)
    • La famille Dreffas compte vous affoler en publiant votre écriture dans les journaux, et que vous vous enfuirez en Hongrie chez vos parents. — (Joseph Reinach, Histoire de l'affaire Dreyfus: Volume 2, 1903)
    • S’affoler de quelqu’un, de quelque chose.
  2. (Pronominal) (Populaire) Se dépêcher.
    • Allez, les gars, affolez-vous !

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier