affrioler

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de frioler.

Verbe Modifier

affrioler \a.fʁi.ɔ.le\ ou \a.fʁi.jɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Attirer par quelque chose d’appétissant.
    • Ce mets est succulent : il vous affriole.
    • Ils affriolaient les malheureux félins avec de la pâte d'arachide que les chats adorent. — (Alain Mabanckou, Petit Piment, Seuil, 2015, page 161.)
  2. (Vieilli) (Figuré) Engager, séduire, mettre en joie.
    • La pensée de faire un voyage l’affriolait.
    • Si la robe sombre de Mme Arnoux ne peut être troussée, les tenues mignardes ou extravagantes de Rosanette doivent affrioler les sens, donner des frissons sans pour autant livrer le produit. — (Françoise Grauby, Le Corps de l’artiste, 2001)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier