agglutiner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Dérivé du latin agglutinare, de gluten (« colle, glu »).

Verbe Modifier

agglutiner \a.ɡly.ti.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’agglutiner)

  1. Unir et mêler plusieurs substances de manière à en former une masse compacte.
    • Les fibres textiles qui constituent la tige du lin sont agglutinées par une matière gommeuse et résineuse qu'il est essentiel de détruire afin de les séparer. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 149)
    • Elle agglutine les divers grains et les enchâsse dans l’ouvrage avec de la soie pour ciment. — (Jean-Henri Fabre, Souvenirs entomologiques – Première série, Chapitre XVIII)
  2. (Linguistique) Accoler.
    • Mot agglutiné. Mot qui est accolé à un autre.
  3. (Pronominal) Se coller, se serrer.
    • Je sentais ses ténèbres se coller à mes cheveux, s’agglutiner à mes doigts, s’enrouler autour de mon corps, en anneaux visqueux… — (Octave Mirbeau, Le Calvaire VI, 1887)
    • Au dernier palier, des grappes de mouches, agglutinées aux poutres, ronflèrent comme un feu de cheminée sur le passage de ma lampe que l’appel d’air éteignit dès que j’ouvris la porte du grenier. — (Colette, Le veilleur, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 146.)
    • Il y a quelque chose de tragi-comique à voir les républicains s’agglutiner autour de Donald Trump, tandis que de l’autre côté du globe, en Birmanie, des foules de manifestants descendent dans les rues pour réclamer la démocratie. — (Loïc Tassé, La maladie du trumpisme, Le Journal de Québec, 1er mars 2021)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier