agonisant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Fin du XVIe siècle) Dérivé d’agoniser.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin agonisant
\a.ɡɔ.ni.zɑ̃\

agonisants
\a.ɡɔ.ni.zɑ̃\
Féminin agonisante
\a.ɡɔ.ni.zɑ̃t\
agonisantes
\a.ɡɔ.ni.zɑ̃t\

agonisant \a.ɡɔ.ni.zɑ̃\

  1. Qui est à l’agonie.
    • Voit-elle la grimace agonisante d’un membre quelconque de la famille Kinck, […] ? — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Ceci nous permet de dire que l’insecte agonisant contient encore 50,2 % de son poids en eau. — (Société zoologique de France, Bulletin de la Société zoologique de France, volume 95, 1970)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
agonisant agonisants
\a.ɡɔ.ni.zɑ̃\

agonisant \a.ɡɔ.ni.zɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : agonisante)

  1. Celui qui est à l’agonie.
    • Il était pieds nus, habillé d’une longue robe noire sur laquelle on avait cousu à la place du cœur une croix bleue et rouge. C’est l’insigne de la confrérie des Agonisants. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 66)
    • Tout s'est fait lent, comme des réflexes d'agonisant. — (Antoine de Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XVI, 1942)
    • Oui, l’agonisant est plutôt esprit que matière ; voilà pourquoi, à l’heure suprême, les hommes les plus athées sont revenus aux croyances éternelles et aux vérités de révélation. — (Hubert Lauvergne, Les Forçats, J.-B. Baillière, 1841, édition Jérôme Millon, 1991, p. 60)
    • Vous n’avez réclamé ni gloire ni les larmes
      Ni l’orgue ni la prière aux agonisants.

      — (Louis Aragon, L’Affiche rouge)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe agoniser
Participe Présent agonisant
Passé

agonisant \a.ɡɔ.ni.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe agoniser.

PrononciationModifier

RéférencesModifier