Ouvrir le menu principal
Voir aussi : agreable

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Dérivé de agréer avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
agréable agréables
\a.ɡʁe.abl\

agréable \a.ɡʁe.abl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui procure un sentiment de légère gaieté, de bonheur ou encore de bien-être.
    • […] ; une petite quantité de farine de seigle, mêlée à la farine de blé, lui communique une saveur agréable. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 117)
    • Homme intelligent et sympathique, d'un commerce agréable, musulman convaincu mais tolérant, c'est un des rares Marocains qui ont tiré un profit réel de leur séjour en Europe. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • D’abord, les deux nouveaux venus parurent terribles, puis ils furent agréables et désirables comme des frères. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 340 de l’éd. de 1921)
    • J'allai prendre congé des Danois et les remercier de ce qu'ils avaient fait pour nous être utiles et agréables. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il n'y a pas que le propriétaire qui a changé ! Les 17 chambres sont agréables et claires, équipées d’écrans plats, d'un coffre fort individuel, la literie est neuve et l’accueil y est chaleureux. — (Petit Futé Languedoc-Roussillon 2015, p.393)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
agréable agréables
\a.ɡʁe.abl\

agréable \a.ɡʁe.abl\ masculin

  1. Ce qui est agréable.
    • Il ne faut pas sacrifier l’utile à l’agréable.
    • Il faut, certes, tenir compte des cas où l’agréable paraît se confondre avec le bon. — (E. Moutsopoulos, Forme et subjectivité dans l’esthétique Kantienne, 1964)
  2. (Vieilli) Personne qui cherche à plaire.
    • J'ai vu cet homme faire l’agréable auprès de ta femme.

PrononciationModifier

RéférencesModifier