agrile du chêne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de agrile et de chêne, arbre hôte le plus courant de cet insecte.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
agrile du chêne agriles du chêne
\a.ɡʁil dy ʃɛn\
 
Un agrile du chêne (8 à 13 mm) : les deux points blancs sur les élytres justifient son nom scientifique.

agrile du chêne \a.ɡʁil dy ʃɛn\ masculin

  1. (Entomologie) Espèce de coléoptère d’Europe, d’Afrique du Nord et de Sibérie, dont les larves causent des dommages à diverses espèces de chênes, et parfois aux hêtres et aux châtaigniers.
    • En Grande-Bretagne, des galeries de l’agrile du chêne (Agrilus biguttatus, fig. 4) sont présentes dans 90% des cas à proximité des suintements. — (Joana Beatrice Meyer, Beat Forster, Salome Schneider, Beat Ruffner, Suintement bactérien sur des chênes rouvres, waldwissen.net, 28 février 2018)
    • Notamment sur les flancs sud et ouest des troncs d’arbres, l’agrile du chêne (Agrilus biguttatus) peut faire son apparition. — (Dangers biotiques du chêne, proquercus.org)
    • Plusieurs visites de terrain ont permis de constater des mortalités assez brutales (en une saison de végétation) en présence assez systématique d’un insecte cambiophage très abondant sous écorce, l’agrile du chêne (Agrilus biguttatus, Coléoptère Buprestidé). — (Louis-Michel Nageleisen , Hubert Schmuck, Myriam Legay, Nathalie Bréda, Dépérissement du chêne pédonculé en Lorraine : des crises qui se succèdent..., agriculture.gouv.fr, mai 2013)

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

PrononciationModifier

  • Canada (Québec, Mauricie, Shawinigan) : écouter « L'agrile du chêne [IPA] »