allégeance

Voir aussi : allegeance

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais allegiance dérivant de l'ancien français lige avec l'influence du verbe alléger.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
allégeance allégeances
\a.le.ʒɑ̃s\

allégeance \a.le.ʒɑ̃s\ féminin

  1. Obligation de fidélité et d'obéissance envers une nation, une entité.
    • Enfin mon père est mort, j'en demande vengeance,
      Plus pour votre intérêt que pour mon allégeance.
      — (Corneille, Le Cid, Acte 2, scène 8)
    • allégeance a longtemps été lʼéconomie de la citoyenneté politique dans lʼEtat-nation moderne. — (Christophe Bertossi, Les frontières de la citoyenneté en Europe, 2001)
    • Puisque l’école m’avait fait naître, je lui devais allégeance et je me conformai donc aux intentions de mes éducateurs en devenant avec docilité un être civilisé. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 129)
  2. (Droit féodal) Fait d’être un homme lige d’un suzerain.
  3. (Vieilli) Soulagement, adoucissement.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier