Étymologie

modifier
(1832) Mot créé par le minéralogiste François Sulpice Beudant du grec ancien ἄλλος, allos (« autre ») et φαίνω, phaino (« briller ») du fait que sa couleur change sous la l’effet de la chaleur. Apparenté à un Dérivé du préfixe allo-, avec le suffixe -phane.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
allophane allophanes
\a.lɔ.fan\
 
Allophane

allophane \a.lɔ.fan\ féminin

  1. (Minéralogie) Espèce minérale du groupe des silicates sous groupe des phyllosilicates, composée de silicate d’aluminium hydraté et mal cristallisé, de formule idéale Al2O3•(SiO2)1.3-2•(H2O)2.5-3. Sa composition chimique mal définie lui vaut une grande quantité de synonymes et de variétés.
    • Peu fluorescente, l’allophane de ce gîte est blanche, incolore ou vert bleuté. — (Joseph Mélon, Pol Bourguignon et André Mathieu Fransolet, Les Minéraux de Belgique, 1976)
    • Lorsque dans l’horizon de surface le matériau pyroclastique est encore riche en verres volcaniques et autres minéraux primaires non altérés avec peu d’allophanes (sol jeune avec plus de 60 % des fractions sables et limons), on parle d’horizon A vitrique et de vitrisol (Quantin, 1995) ([…]). — (Clément Mathieu, Les principaux Sols du monde : voyage à travers l'épiderme vivant de la planète, Éditions Tec & Doc, 2009, page 126)

Synonymes

modifier

Hyponymes

modifier

Traductions

modifier

Voir aussi

modifier
  • allophane sur l’encyclopédie Wikipédia