Étymologie

modifier
Du grec ancien ἄλλος, allos (« autre ») et du verbe référer avec le suffixe -ence.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
alloréférence alloréférences
\a.lɔ.ʁe.fe.ʁɑ̃s\

alloréférence \a.lɔ.ʁe.fe.ʁɑ̃s\ féminin

  1. Référence à autre que soi-même.
    • L’autoréférence et l’alloréférence relèvent en définitive d’un seul et même mécanisme, dans la mesure où la langue est à la fois intérieure et extérieure à la culture, cette extériorité lui permettant de dire la culture. — (Gerry L’Étang, Archipélies no 3-4, De la créolisation culturelle, Éditions Publibook Université, 2012, page 66)
    • Dans le premier cas nous avons l’expression d’une familiarisation directe alors que dans le second nous constatons une capacité de généralisation, typique d’un apprentissage par alloréférence. — (Pierre Jaisson, La fourmi et le sociobiologiste, O. Jacob, 1993, page 164)

Variantes orthographiques

modifier

Antonymes

modifier

Traductions

modifier