FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Son nom aurait la même origine qu’alouette, le gaulois, car on le faisait rôtir à la broche comme cet oiseau.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aloyau aloyaux
\a.lwa.jo\
 
Découpe du bœuf : n° 8 = aloyau.

aloyau \a.lwa.jo\ masculin

  1. (Boucherie) Pièce noble de bœuf coupée le long du dos et de la croupe, des dernières côtes au sacrum.
    • L’aloyau est composé du filet, du faux filet, du romsteck et d'une partie de la bavette.
    • Elle lui servit un déjeuner, où il y avait un aloyau, des tripes, du boudin, une fricassée de poulet, du cidre mousseux, une tarte aux compotes et des prunes à l’eau-de-vie […] — (Gustave Flaubert, Trois Contes : Un cœur simple, 1877)
    • Dans le bœuf, on appelle aloyau la partie latérale arrière du dos. — (Philippe Lasserre, Jacques Moulinier, Bernard Moreau, Parler franc, 2001)
    • Certains plats restent à la carte toute l'année : frisée aux lardons, bouquet de crevettes sauce cocktail, gambas flambées au pastis, bavette d’aloyau à l'échalote, tête de veau sauce gribiche […]. — (Petit Futé Seine-et-Marne, 2008, page 103)

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


RéférencesModifier