Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’italien altezza.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
altesse altesses
\al.tɛs\

altesse \al.tɛs\ féminin

  1. Titre d’honneur qui se donne à différents princes, en parlant et en écrivant.
    • Altesse royale, impériale. Altesse sérénissime. Traiter d’altesse.
    • Une altesse royale en visite passant la revue de la milice à lʼAncresse n'eût pas mieux vidé la ville. — (Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, 1866)
  Ce mot féminin n’a pas de masculin correspondant, et il peut désigner des hommes.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
altesse altesses
\al.tɛs\

altesse \al.tɛs\ masculin

  1. Cépage qui produit l’AOP Roussette-de-Savoie, une appellation répartie sur quelque 200 hectares.
    • Tous des vins issus d'un unique cépage, l’altesse, dont la légende nous conte que les premiers plants auraient été rapportés de Chypre par un croisé, le comte de Mareste. Il serait allé y chercher Anne de Lusignan, fille du roi Janus, qui devait épouser Louis, prince de Savoie, en 1433. Le nom du cépage aurait été donné en hommage à la princesse.— (Jacques Dupont et Olivier Bompas, Carnet de vin, Journal Le Point, n° 2264, 28 Janvier 2016, page 97)
    • «L’altesse donne des vins longs en bouche, plus riches et gras que la jacquère. Elle mérite d’être gardée au moins un an avant d’être dégustée sur des pois­sons de lac en sauce, des saint-Jacques et même un foie gras», selon Jacques Barlet, vigneron au Cellier de Sordan à Jongieux. — (Jacques Dupont et Olivier Bompas, Carnet de vin, Journal Le Point, n° 2264, 28 Janvier 2016, page 97)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • altesse sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier