Voir aussi : amelioration

Français modifier

Étymologie modifier

Dérivé de améliorer, avec le suffixe -ation.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
amélioration améliorations
\a.me.ljɔ.ʁa.sjɔ̃\

amélioration \a.me.ljɔ.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de prendre quelque chose pour le transformer en le rendant meilleur
    • Le kaizen est un processus d'améliorations concrètes, simples et peu onéreuses réalisées dans un laps de temps très court.
    • Il n’est pas de question zootechnique qui ait été plus débattue, plus controversée que celle de l’amélioration des races chevalines. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  2. Résultat de cette action.
    • Le Dr Aignier déclare au Congrès des monistes (Magdebourg, 6-10 septembre 1912) n’avoir constaté à Lourdes ni guérison ni amélioration véritables. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, page 200)
    • Une psychasthénique mysophobe, avec rituels de propreté, n’a accusé aucune amélioration par le R 1625. Il convient cependant de multiplier les essais chez les obsédés-phobiques. — (Acta neurologica et psychiatrica belgica, volume 59, Société de Médecine mentale de Belgique, 1959, page 355)
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l'introduction du saarmark, et plus encore l'introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. — (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, page 337)
  3. Investissement dans un fonds de terre ou dans une maison pour les mettre en état et pour en augmenter le revenu.
    • Ce dernier conservera toujours sa valeur pour la culture intensive ; les scories Thomas, grâce au bon marché de leur acide phosphorique, doivent servir seulement à l’amélioration des grandes étendues des sols de minime valeur. — (P. du Pré-Collot, « Revue agricole de l'étranger » dans Journal de l'agriculture, dirigé par Henry Sagnier, tome 1 de 1887, Paris : chez G. Masson, 1887, p. 415)
    • Le problème de l’excès de sel se pose dans de nombreux périmètres irrigués des régions sèches. Leur amélioration peut se faire par des apports de gypse ou de phosphogypse. — (Mémento de l'agronome, Ministère des affaires étrangères (France), CIRAD & GRET (Éditions Quae), 2002, page 635)
    • L’éclaircie est généralement une coupe d’amélioration réalisée dans un peuplement régulier dans le but de favoriser la stabilité, la dominance et la croissance soutenue des tiges d’avenir. — (CRPF Nouvelle Aquitaine, Le petit lexique forestier → lire en ligne)
    • Améliorations utiles.
    • (Droit) Améliorations voluptuaires, qui n’ont en vue que l’agrément.
  4. Amélioration des plantes : technique qui consiste à rendre les variétés mieux adaptées aux besoins des utilisateurs.
  5. (Sylviculture) Augmentation de la qualité globale d’un peuplement par la coupe de tiges au profit d’essences de plus grande valeur, d’arbres à la bille de pied mieux conformée
    • La qualification est la phase qui débute lorsque le peuplement a atteint la hauteur de 3 m (qui marque, par convention, le seuil de passage de la phase de régénération à la phase d’amélioration) et s’achève lorsque la hauteur dominante du peuplement atteint 11 à 14 m selon l’essence et la fertilité de la station. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier