FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de maigrir, avec le préfixe a-.

Verbe Modifier

amaigrir \a.mɛ.ɡʁiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amaigrir)

  1. Rendre maigre.
    • Le jeûne amaigrit.
    • L’usage fréquent de certains aliments dessèche et amaigrit.
    • Vous aurez alors les terres pour rien, comme les a eues Rigou ; tandis que si vous les mettez dans la gueule des bourgeois, les bourgeois vous les recracheront bien amaigries et renchéries, vous travaillerez pour eux, comme tous ceux qui travaillent pour Rigou. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre douzième)
    • A lʼinverse, un remède pour amaigrir sera donné deux fois par jour lʼhiver et une seule fois lʼété. — (Claude Alexandre Thomasset, Joëlle Ducos, Le temps quʼil fait au Moyen-Âge, 1998)
  2. (Charpenterie, Construction, Maçonnerie, Menuiserie) Réduire l’épaisseur d’une pièce de bois ou d’une pierre pour l’ajuster à la place qu’elle doit occuper.
  3. (Intransitif) Devenir maigre.
    • Il amaigrit tous les jours.
    • Les bœufs amaigrissent dans ces pâturages, au lieu d’engraisser.
    • S’amaigrir par le travail, par un excès d’abstinence.
  4. (Pronominal) (Sculpture) En parlant d’un modelage, perdre du volume du fait du séchage de la terre glaise.
    • Cette figure s’est amaigrie.
  5. (Maçonnerie) Réduire la dose de liant (ciment, chaux, ...) dans un mortier ou un béton, en y ajoutant une charge inerte (sable, gravier, ...).
    • [...] et donne avec le ciment un mortier plus riche au milieu duquel se trouvent disséminés sans guère l'amaigrir les cailloux introduits avec le sable.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier