Étymologie

modifier
De marin.

amariner \a.ma.ʁi.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amariner)

  1. (Marine) Habituer au métier de marin.
    • Amariner un mousse.
  2. (Marine) Envoyer un équipage occuper un navire capturé.
    • Il devait ensuite amariner la prise, c'est-à-dire en faire passer à son bord le maître et les principaux matelots, afin de diminuer leurs forces, et les remplacer par des gens de son propre équippage en nombre suffisant pour empêcher ceux qui restaient de se révolter. — (Paul de Joriaud, Jean Bart et la guerre de course sous Louis XIV, 1888)
    • Et les deux nobles frégates, toutes meurtries, se relèvent, se redressent, se couvrent de voiles et s’ébranlent, en donnant l’ordre au Victor d’amariner la Néréide. — (Alexandre Dumas, Georges, chapitre II « Lions et léopards », 1843)
  3. (Pronominal) (Marine) Ne plus éprouver le mal de mer et avoir le pied marin.
    • Ce matelot s’amarine.
    • George, livide les premières heures, s’amarina rapidement et s’enhardit jusqu’à se tenir debout sur les plats-bords, agrippé au cordage des haubans. — (Jean-Christophe Rufin, Sauver Ispahan, chapitre 19, page 193. Éditions Gallimard, 1998.)

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

amariner \Prononciation ?\, 1er groupe (voir la conjugaison) pronominal (graphie ABCD) (pronominal : s’amariner)

  1. (Pronominal) (Météorologie) Se couvrir.

Références

modifier