FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (Avant 1547) Du moyen français amatrice, venant du latin amatrix (« amoureuse, amante »). En 1798 le mot est considéré comme « nouveau » par l’Académie française[1] puis il est relevé au XXIe siècle.
(Nom commun 2) (1908) Mot créé par le minéralogiste américain Douglas B. Sterrett.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
amatrice amatrices
\a.ma.tʁis\

amatrice \a.ma.tʁis\ féminin (pour un homme, on dit : amateur)

 
Une photographe amatrice (sens 2)
  1. (Suivi de « de ») Personne qui aime, qui a du goût pour quelque chose.
    • Par conſéquent ſi l’on parle d’un homme, on dira bien, Monſieur eſt Amateur de la muſique ; par parlant d’une femme, il faudra, à ce que je crois, abſolument mettre, Madame est Amatrice de la muſique. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397)
      Par conséquent si l’on parle d’un homme, on dira bien, monsieur est amateur de la musique ; par parlant d’une femme, il faudra, à ce que je crois, absolument mettre, madame est amatrice de la musique.
    • Nous croyons qu’on doit dire, pour être raisonnable, amatrice et autrice, en parlant d’une femme. Ceux qui disent amateur et auteur ressemblent aux gens qui se laissent avoir faim, ou se contentent de trop peu, auprès d’un arbre couvert de fruits, auxquels ils ne touchent pas par crainte ou par paresse. Les mots sont à nous, et s’ils ressemblent parfois au fruit défendu, rions de la défense, rendons notre pensée. Jamais amateur et auteur ne signifieront amatrice et autrice, pas plus qu’homme, femme, et cheval, jument. — (Napoléon Caillot, Grammaire générale, philosophique et critique de la langue française, volume I, Paris, 1838, page 285)
    • Une amatrice de sports d’hiver capable de vous tuer, de vous dévorer et de cacher le reste du corps là où personne ne pourrait jamais le trouver. — (Maryjanice Davidson, Vampire et dépitée, volume 10, Publishers Weekly, New York City, 2014)
  2. (Précédé d'un nom) Personne exerçant une activité de façon non professionnelle.
    • En tant que photographe amatrice, je ne peux lui nier un certain talent. Mais je ne m’explique pas pourquoi, dès qu’il s’agit de moi, le résultat est catastrophique. On dirait qu’elle a demandé au fabricant de Ricoh de lui mettre un bouton supplémentaire « ma fille est moche ». — (Véronique Sels, Voyage de noces avec ma mère, Calmann-Lévy, Paris, 2015, page 27)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
amatrice amatrices
\a.ma.tʁis\

amatrice \a.ma.tʁis\ féminin

  1. (Minéralogie) (Désuet) Variscite.

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin amateur
\a.ma.tœʁ\

amateurs
\a.ma.tœʁ\
Féminin amatrice
\a.ma.tʁis\
amatrices
\a.ma.tʁis\

amatrice \a.ma.tʁis\

  1. Féminin singulier de amateur.
    • Une footballeuse amatrice poitevine a écrit à la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu. — (Manon Derdevet, Le coup de gueule d’une joueuse de football de la Vienne contre les organisateurs de la coupe de France, dans France Bleu, 7 février 2021 [texte intégral])

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

BibliographieModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé du latin amatrix.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
amatrice
\a.ma.ˈtri.t͡ʃe\
amatrici
\a.ma.ˈtri.t͡ʃi\

amatrice \a.ma.ˈtri.t͡ʃe\ féminin (pour un homme, on dit : amatore)

  1. Amatrice.

DérivésModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de nom commun Modifier

amatrice \amaːˈtriːke\

  1. Ablatif singulier de amatrix.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français amatrice.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom amatrice amatrices
Diminutif amatricetje amatricetjes

amatrice \Prononciation ?\ féminin (pour un homme, on dit : amateur)

  1. (Rare) Amatrice.
    • Prinses Wilhelmina mag inderdaad, in de oorspronkelijke en zinrijke betekenis van het woord, een „amatrice” heten, wel te onderscheiden van een „dilettante”. — (De dichteres op het dakkamertje: waarom zijn de vrouwen onproductief?, dans Phoenix: maandschrift voor beeldende kunst, 1948 [texte intégral])
      La princesse Wilhelmine peut en effet être appelée, dans le sens original et significatif du mot, une « amatrice », à distinguer d’une « dilettante ».

RéférencesModifier

  • amatrice sur Woordenboek der Nederlandsche Taal