Étymologie

modifier
De ambition, avec le suffixe verbalisant -er.
Connu depuis au moins le XVIIe siècle[1].

ambitionner \ɑ̃.bi.sjɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rechercher avec ambition.
    • Partie globalement intégrante des élites rennaises, les avocats nʼapparaissent ainsi pas tous comme des notables, seule une partie d’entre eux pouvant ambitionner de participer au pouvoir municipal. — (Laurence Jean-Marie, Christophe Maneuvrier, Distinction et supériorité sociale (Moyen Âge et époque moderne), 2010)
    • Francis Claude ambitionnait d'attirer chez lui les intellectuels et la bourgeoisie de la rive gauche, désireux de « s'encanailler ». — (Richard Khaitzine, Galeries et passages de Paris: A la recherche du temps passé: Guide complet , Grenoble : Le Mercure Dauphinois, 2010)
    • De fait, Susanna avait toujours su ce qu’elle voulait, et elle avait mis en œuvre les moyens nécessaires pour y parvenir. Ainsi, depuis sa prime jeunesse, Susanna avait ambitionné d’épouser un homme plus âgé qu’elle, sans qu’il soit repoussant pour autant, mais surtout suffisamment riche pour pouvoir jouir de ses biens une fois ce dernier disparu... Et elle était arrivée à ses fins. — (Philippe Morvan, Les Fils du Ciel, Calmann-Lévy, 2021)
  2. Il se dit, par exagération, dans certaines formules de civilité.
    • Ce que j’ambitionne le plus, c’est l’honneur de vous servir, c’est de pouvoir vous rendre quelque service.

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  • [1] Mentionné par Claude Favre de Vaugelas, Remarques sur la langue françoise, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, 1664, avec la remarque « Il y a longtemps que l’on use de ce mot ». [1]
  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (ambitionner), mais l’article a pu être modifié depuis.