ambulance

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1752) Du radical de ambulant avec le suffixe -ance.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ambulance ambulances
\ɑ̃.by.lɑ̃s\
 
Ambulance (1)

ambulance \ɑ̃.by.lɑ̃s\ féminin

  1. Véhicule spécialement adapté au transport sanitaire terrestre.
  2. (Désuet) Sorte d’hôpital militaire qui suit une armée, un corps d’armée ou une division pour en recueillir les malades et les blessés.
    • L’ambulance peut être établie dans un bâtiment près du champ de bataille, ou sous une tente, ou même en pleine campagne, derrière les rangs de l’armée.
    • Tantôt il battait la charge, et l’éclair de ses dents blanches passait dans un rire féroce ; ou bien ses yeux se mouillaient à quelque aubade musulmane, sa narine se gonflait, et dans l’odeur fade de l’ambulance, au milieu des fioles et des compresses, il revoyait les bois de Blidah chargés d’oranges et de petites Mauresques sortant du bain, masquées de blanc et parfumées de verveine. — (Alphonse Daudet, Le Turco de la Commune, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 127.)
    • Traînant les pieds, je me dirige vers le poste de secours du régiment qui m’expédiera vers l’ambulance divisionnaire. — (Pierre Mac Orlan, Les Poissons morts, Payot & Cie, Paris, 1917)
    • Dans toutes les batailles de la Grande Guerre, l’armée russe manqua de munitions, ses ambulances manquèrent de médicaments. (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
  3. (Par extension) (Désuet) Établissement hospitalier temporaire, pour suppléer aux hôpitaux dans une épidémie, durant une guerre ou en cas d’accident.
  4. (Contributions indirectes & Domaines), Emploi d’un commis qui est obligé de se transporter sur des points divers.
    • Il obtint une ambulance dans les Domaines.

Note : La réglementation française distingue différents types de véhicules spécialement adapté au transport sanitaire terrestre, qui ne portent pas tous le nom « d'ambulance[1] » : ambulance de secours et de soins d'urgence (ASSU), voiture de secours aux asphyxiés et blessés (VSAB, rebaptisé véhicule de secours et d'assistance aux victimes, VSAV), ambulance proprement dite, véhicule sanitaire léger (VSL), et véhicule de premiers secours à personnes (VPSP)[2].

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français ambulance.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ambulance
\ˈæm.bjʊ.ləns\
ambulances
\ˈæm.bjʊ.ləns.ɪz\
 
English Ambulance
 
Los Angeles Ambulance

ambulance \ˈæm.bjʊ.ləns\

  1. Ambulance.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du français ambulance.

Nom commun Modifier

ambulance neutre

  1. Ambulance.
  2. Ambulance.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ambulance ambulances
\Prononciation ?\

ambulance \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. Ambulance.

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français ambulance.

Nom commun Modifier

ambulance \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. (Médecine) Ambulance.
    • kleine ambulance
      petite ambulance, mini-ambulance, ambulance-taxi

SynonymesModifier

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[3] :
  • 98,5 % des Flamands,
  • 98,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Article R6312-8 du Code de la santé publique.
  2. Article R6312-48 du Code de la santé publique.
  3. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]