Étymologie

modifier
(Date à préciser) Mot originaire de Strasbourg. Du moyen haut-allemand Ammeister (« maire »), contraction de Ambahtmeister de Ambahte (« service, office ») et Meister (« maître »)[1].

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ammeistre ammeistres
\a.mɛstʁ\

ammeistre \a.mɛstʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Titre qu’on donne aux échevins d’Alsace et de plusieurs villes d’Allemagne.
    • Ce grand conseil est présidé effectivement par un ammeistre, élu par les délégués des corporations. — (René Bornert, La réforme protestante du culte à Strasbourg au xvie siècle : (1523-1598), 1981)
  2. (Par extension) (Rare) Maire de Strasbourg

Variantes orthographiques

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • ammestre sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Sources

modifier
  1. Johann-Georg Scherz, Glossarium Germanicum medii aevi potissimum dialecti Suevicae.
  2. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 22 :
    Par exception, on entend les deux m dans tous les mots suivants, où am se prononce ame bref : amman (dignité en Suisse), ammeistre (autrefois échevin de Strasbourg), ammi (plante), ammite (plante), Ammon (nom d’homme), Ammonites (peuple), backgammon (jeu), digamma, gamma, mammaire, mammifère, mammouth (fossile), Mammosa (surnom de Cérès). Prononcez ame-man, ame-mèstr’, ame-mi, ame-mitt, ame-mon, ame-mò-nitt, bakgame-mon, digame-ma, game-ma, mame-mèrr, mame-mifèrr, mame-moutt, mame-mosa. — Dans la conversation et dans la lecture simple, on ne prononce le plus souvent qu’une seule m dans tous ces mots.

Bibliographie

modifier