Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ancora.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
ancre ancres
\ɑ̃kʁ\
 
Ancre (1) de l’Amoco Cadiz
 
Ancre (2) et son tirant
 
Armoiries avec une ancre (sens héraldique)

ancre \ɑ̃kʁ\ féminin

  1. (Marine) Objet lourd au bout d’une corde ou chaine, qu’on laisse tomber au fond de l’eau afin d’empêcher un bateau de dériver.
    • L’ancre de veille de tribord, empennelée d'une ancre à jet, fut mouillée par bâbord-arrière pour servir d’ancre d’évitage ; elle avait une biture de 80 brasses. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 156)
    • […] le bateau raidissant sa chaîne cassa ses bosses ; le frein du guindeau se rompit ; il fallu mouiller la seconde ancre pour pouvoir le réparer. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Derrière la jetée je mouillais mes ancres, ayant couvert, en trente-trois jours, les dix-huit cents milles qui me séparaient des îles Bermudes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Gaspard entendit le bruit de la chaîne d’ancre qui se dévidait dans l’écubier. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  2. (Architecture) Barre de fer qu’on emploie pour empêcher soit l’écartement des murs, soit la poussée des voûtes, ou pour maintenir des tuyaux de cheminée qui sont fort élevés.
  3. Pièce qui sert d’échappement dans une horloge, une montre.
  4. (Internet) Zone déterminée d'un document servant de départ ou d'arrivée à un lien hypertextuel avec une autre zone de ce document ou avec une zone déterminée d'un autre document.
  5. (Héraldique) Meuble représentant une ancre de marine dans les armoiries. Elle est généralement représentée en pal, la trabe vers le chef. Elle est composée d’une stangue, tige, verge ou flanque, d’une trabe (traverse ou jas) surmontée d’un organeau (anneau). Les bras de l’ancre portant des pelles (sortes de pointes de flèches). On n’indique les composants de l’ancre que s’ils sont d'un émail différent ou s’ils sont manquant. Parfois une gumène (corde, câble, qu’il faut blasonner) est attachée à l’organeau et s’enroule autour de la stangue. Elle peut former des nœuds. Quand il y a un second organeau en bas de l’ancre, on parle d’ancre bouclée. Une ancre renversée fait référence à la marine d’eau douce.
    • D’azur à une ancre d’argent, qui est de la commune Espira-de-l’Agly des Pyrénées-Orientales → voir illustration « armoiries avec une ancre »

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   ancre figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

MéronymesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
ancre ancres
\ɑ̃kʁ\

ancre \ɑ̃kʁ\ féminin

  1. (Métrologie) (Désuet)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe ancrer
Indicatif Présent j’ancre
il/elle/on ancre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’ancre
qu’il/elle/on ancre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ancre

ancre \ɑ̃kʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ancrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ancrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ancrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ancrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de ancrer.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

HolonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier