Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1704) De l’anglais anglicism (« tournure propre à la langue anglaise »), attesté en 1642 [1] ; lui-même du latin avec le suffixe -ismus, anglicisé en -ism et francisé en -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
anglicisme anglicismes
\ɑ̃.ɡli.sism\
Je suis en charge du suivi de clientèle.
(2) Anglicisme calqué sur in charge of, qui signifie « responsable de ».

anglicisme \ɑ̃.ɡli.sism\ masculin

  1. (Linguistique) Mot ou locution emprunté à la langue anglaise et utilisé dans une autre langue.
    • Les traducteurs d’ouvrages anglais se garantissent difficilement des anglicismes.
    • « Caravaning » est un faux anglicisme : c’est un mot qui n’existe pas en anglais !
    • Il y a lieu également d’éviter les anglicismes, tel l’emploi du verbe « présumer » pour « supposer », « impacter » pour « affecter », « générer » pour « engendrer » ou encore ministre « en charge de » pour « chargé de ». — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  2. Idiotisme propre à la langue anglaise.
    • Il parle bien le français mais ses tournures sont parfois des anglicismes.

NotesModifier

En France, on appelle anglicisme un mot anglais qui est utilisé tel quel, sans être traduit et sans être considéré comme tout à fait intégré à la langue française. Le Petit Robert donne comme anglicismes des expressions comme crash test, ace (au tennis) ou addiction.
Au Canada, dans ces cas, on parlerait plutôt d’emprunt ou tout simplement de mot anglais, car le terme anglicisme y est plutôt réservé aux mots ou expressions qui ont une apparence française mais qui sont en fait des transformations de mots ou de tournures de l’anglais, entrés dans l’usage en raison de la proximité géographique et sociale de l’anglais. Par exemple : canceller au sens d’« annuler » (de cancel; emprunté d’ailleurs à l’ancien français « canceller » (XIIIe siècle) avec le même sens [latin : cancellare]) ou faire sûr que au sens de « veiller à ce que » (de to make sure that).

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • (Linguistique) Noms relatifs aux locutions, constructions et usages propres à une langue et à l’expression particulière de cette langue empruntée dans une autre :
  • (Linguistique) Autres noms relatifs à l’expression dialectale et aux usages particuliers d’une ou plusieurs langues, telles que parlées dans une région, un pays ou un régime politique de ce pays :
  • (Linguistique) Autres noms relatifs à des expressions dialectales le plus souvent jugées incorrectes ou impropres dans une langue donnée, ou comme un jargon spécifique d’un groupe social ou d’une activité mais non lié à une région particulière, ni à une langue empruntée particulière :

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

anglicisme \Prononciation ?\ neutre

  1. Anglicisme.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 91,5 % des Flamands,
  • 88,8 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]