FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du bas latin adnihilatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
annihilation annihilations
\a.ni.i.la.sjɔ̃\
ou \a.ni.i.lɑ.sjɔ̃\

annihilation \a.ni.i.la.sjɔ̃\, \a.ni.i.lɑ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’annihiler.
    • Quelles causes profondes, quelles turpitudes amenèrent donc l’annihilation de ce qui est une riante bourgade ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Physique) Action mutuelle de deux particules par laquelle chacune perd son identité.

Apparentés étymologiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 25 :
    On excepte les vingt-deux mots suivants : Anna, annal, annales, annaliste, Annam (empire en Asie), Annapolis (ville des États-Unis), annate, annexe, Annibal, annihilation, annihiler, Annonay (ville), annotation, annoter, annuaire, annuel, annuité, annulation, annuler, bisannuel, trisannuel, empanner, dans lesquels an se prononce ane bref : ane-na, ane-nal, ane-nal, … ane-name, ane-napolîss, ane-natt, ane-nèkss, … ane-ni-ilâcion … ane-nonè, ane-notâcion, ane-noté, … anpane-né. Dans la conversation, on ne prononce souvent qu’une n : a-na, … a-no-nè, etc. Dans le mot manne (suc mielleux de certains végétaux ; nourriture tombée du ciel), an se prononce a long : mâne.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) Du bas latin adnihilatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
annihilation
\ə.ˌnaɪ.ə.ˈleɪ.ʃən\
ou \ə.naɪ.ɪ.ˈleɪ.ʃən\
annihilations
\ə.ˌnaɪ.ə.ˈleɪ.ʃənz\
ou \ə.naɪ.ɪ.ˈleɪ.ʃənz\

annihilation \ə.ˌnaɪ.ə.ˈleɪ.ʃən\ (États-Unis), \ə.naɪ.ɪ.ˈleɪ.ʃən\ (Royaume-Uni)

  1. Annihilation.

Apparentés étymologiquesModifier