Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stecke an
2e du sing. du steckst an
3e du sing. er steckt an
Prétérit 1re du sing. ich steckte an
Subjonctif II 1re du sing. ich steckte an
Impératif 2e du sing. stecke an
steck an!
2e du plur. steckt an!
Participe passé angesteckt
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

anstecken \ˈanˌʃtɛkn̩\ (voir la conjugaison)

  1. Contaminer.
    • Das bedeutet, dass ein Infizierter im Mittel etwa 1,4 weitere Menschen ansteckt. — (« 23 Regionen in Deutschland über 50er-Marke, R-Wert steigt auf über 1,4 », dans Die Welt, 10 octobre 2020 [texte intégral])
      Cela signifie qu'une personne infectée contamine en moyenne environ 1,4 autre personne.
  2. réfléchi Être contaminé·e, se faire contaminer.
    • Wahrscheinlich hatten sich mehrere Menschen bei derselben Quelle angesteckt, vermutlich einem Tier. — (« Suche nach Patient X », dans Der Spiegel, 18 février 2020 [texte intégral])
      Probablement plusieures personnes se sont contaminées par la même source, probablement un animal.
  3. Allumer (un feu), faire craquer (une allumette).
  4. Épingler.
  5. Communiquer, faire gagner (quelqu'un par un sentiment).
    • Wir werden uns also von der Vielzahl und Heftigkeit der Angriffe gegen die Frauen nicht einschüchtern lassen, auch werden wir uns nicht von den eigennützigen Lobreden auf die «wahre Frau» einwickeln oder uns von der Begeisterung anstecken lassen, die das weibliche Schicksal bei Männern wachruft, welche es um nichts in der Welt teilen möchten. — (Simone de Beauvoir, traduit par Uli Aumüller et Grete Osterwald, Das andere Geschlecht, Rowohlt Verlag, 1992)
      Nous ne nous laisserons donc pas intimider par le nombre et la violence des attaques dirigées contre les femmes ; ni circonvenir par les éloges intéressés qui sont décernés à la « vraie femme » ; ni gagner par l’enthousiasme que suscite sa destinée chez des hommes qui ne voudraient pour rien au monde la partager.

Note : La particule an de ce verbe est séparable. Comme telle, elle est déplacée à la fin de la phrase dans la plupart des cas. Dans le participe passé, le préfixe ge- s’intercale entre la particule an et le radical du verbe.

Prononciation

modifier