LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté au grec ἀνατείνω, anateinô[1] et donc au latin intensio, intentio.
Pokorny[2] le fait dériver, avec le sens de « ce qui sert à tendre [la voile] » du même radical indo-européen commun *temp (« tendre, étendre ») que tempus avec une évolution phonétique qui se retrouve dans temno.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif antemnă antemnae
Vocatif antemnă antemnae
Accusatif antemnăm antemnās
Génitif antemnae antemnārŭm
Datif antemnae antemnīs
Ablatif antemnā antemnīs

antemna \Prononciation ?\ féminin

  1. (Marine) Vergue d'un mât servant à tendre la voile latine.
    • funes, qui antemnas ad malos destinabant. — (César, B. G. 3, 14)
    • malis antemnisque de nave in navem trajectis. — (Live. 30, 10)
    • effugit hibernas demissa antemna procellas. — (Ovide. Tr. 3, 4, 9)
    • cornua velatarum antemnarum. — (Virgile, A. 3, 549)
      le bout des vergues recouvert par les voiles.
  2. (Par métonymie) Voile.
    • pinus ... antemnis apta ferendis. — (Ovide. M. 13, 783.)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  1. « antenna », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage