Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle)[1] De anticonstitutionnel avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

Invariable
anticonstitutionnellement
\ɑ̃.ti.kɔ̃s.ti.ty.sjɔ.nɛl.mɑ̃\

anticonstitutionnellement \ɑ̃.ti.kɔ̃s.ti.ty.sjɔ.nɛl.mɑ̃\ invariable

  1. (Politique) De façon contraire aux règles constitutionnelles de l’organisation des pouvoirs publics d’un gouvernement.
    • Un jour, et sans que ce mot se trouvât dans une conversation (il en eût été le premier surpris), ils me donnèrent anticonstitutionnellement en me révélant que c'était le mot le plus long de la langue française. Il fallut me l'écrire sur la note de l'épicier que j'avais gardée dans ma poche.
      Je le recopiai à grand-peine sur une page de mon carnet, et je le lisais chaque soir dans mon lit ; ce n'est qu'au bout de plusieurs jours que je pus maîtriser ce monstre, et je me promis de l'exploiter, si par hasard, un jour, vers la fin des temps, j'étais forcé de retourner à l'école.
      — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 198-199.)
    • Vous demandez qu’il soit rééligible parce que vous avez peur qu’il soit anticonstitutionnellement réélu. — (Jean-François Kahn, 5 ans de la vie de Victor Hugo, 1847–1851, Seuil, 1984, page 80)
    • On peut bannir, en toute justice, un homme qui agit injustement, anticonstitutionnellement, contre un gouvernement légitime. — (Charles Journet, Exigences chrétiennes en politique, Éditions Saint-Augustin, 1990)

NotesModifier

Ce mot est traditionnellement considéré comme le plus long de la langue française avec 25 lettres. Cependant,

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

  • Et nul mot, ici, n’est tant léonin[2].

RéférencesModifier