antiquaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de antique avec le suffixe -aire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
antiquaire antiquaires
\ɑ̃.ti.kɛʁ\

antiquaire \ɑ̃.ti.kɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui recherche pour les vendre des objets anciens.
    • Le nombre des magasins d’antiquaires croît chaque jour.
  2. (Désuet) Celui qui s’adonnait à l’étude des objets antiques ; archéologue.
    • L’archéologie a trop négligé l’étude des poteries gallo-romaines; et celles du Mans resteraient inconnues des antiquaires, sans le zèle généreux de M. De Caumont. — (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • C’est une excursion que l’on peut faire à son aise en une après-dînée, à moins que l’on ne soit un antiquaire forcené, et que l’on ne veuille regarder une à une toutes les vieilles pierres soupçonnées d’inscriptions. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Pourquoi serais-je forcé de voir ce que les autres ont vu ? Je ne voyage pas dans un but déterminé : je ne suis pas antiquaire. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 103)
    • Un perron étroit et rapide conduit à une porte basse située du côté du midi de la tour, par où l’antiquaire audacieux peut encore, ou du moins pouvait, il y a quelques années, gagner un petit escalier …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier