antithée

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin antitheus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
antithée antithées
\ɑ̃.ti.te\

antithée \ɑ̃.ti.te\ masculin

  1. (Antiquité) Mauvais génie, diable.
    • ANTITHÉES, s. m. pl. (Divinat.) mauvais génies qu’invoquoient les magiciens, dont Arnobe, le seul qui en ait parlé, ne nous en apprend pas davantage. — (« Antithées », dans L’Encyclopédie, 1751)
    • Le dol déguisé sous les traits de l’amour pénètre le premier dans ce lieu de délices ; il conduit Sarcothée à l’arbre défendu, où Antithée se tient caché sous la peau du serpent. — (Mercure français)
    • Antithée ou l’ennemi de Dieu est Lucifer. — (id.)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier