FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1928) Du grec ancien ἄπατρις, ápatris (« sans patrie »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apatride apatrides
\a.pa.tʁid\

apatride \a.pa.tʁid\

  1. Qui est sans patrie, sans nationalité.
    • Tandis que le socialisme s’acharnait à secouer la tutelle d’un pouvoir économique apatride, une classe moyenne qui aspirait à se pavaner en classe dirigeante, décida de s’emparer du pouvoir culturel. — (Pol Vandromme, Belgique - La descente au tombeau, 2008)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apatride apatrides
\a.pa.tʁid\

apatride \a.pa.tʁid\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui ne sent d’appartenance à aucune patrie ni nationalité ou qui en a été privée.
    • À cause de ce malentendu, son histoire personnelle changea: Wiesel resta en France de 1945 jusqu’en 1956, mais comme un apatride. — (Michaël de Saint Cheron, Hentri Atlan, Une parole pour l’avenir: Autour de Elie Wiesel, 1996)
    • Apatride, il ne veut pas prendre la nationalité française. Pas question de faire son service militaire, il garde son passeport Nansen délivré par l’ONU aux réfugiés sans patrie. — (Libération du 13/11/2014, Alexandre Grothendieck, ou la mort d’un génie qui voulait se faire oublier [1])

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

apatride \Prononciation ?\

  1. Apatride.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

SlovèneModifier

Forme de nom commun Modifier

apatride \Prononciation ?\ masculin animé

  1. Accusatif pluriel de apatrid.