LatinModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de apo (« lier »), avec le suffixe -sco, -scor ; le Dictionnaire étymologique latin[1] explique :
Le participe aptus veut dire littéralement « attaché ». Le passage au sens de « propre, convenable » s'est fait par des locutions comme chez Cicéron : Ordo rerum conservatus, et inter se apta et connexa. La même idée se retrouve dans le composé adipiscor « parvenir à, acquérir, obtenir ». Le verbe coepio est pour co-apio. Le sens est « se mettre à une chose, à une entreprise ». Copula est pour *co-apula comme cogo est pour *co-ago. Il est probable qu'il y a parenté entre apo et le grec ἅπτω, hapto (« attacher ») malgré l’esprit rude.

Verbe Modifier

apiscor, infinitif : apisci, parfait : aptus sum \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Tendre vers, atteindre, saisir.
    • sine me hominem apisci — (Plaute)
      laisse-moi l'attraper.
  2. (Sens figuré) Poursuivre, obtenir, acquérir, gagner.
    • spes apiscendi summi honoris — (Live)
      l'espoir d'obtenir la magistrature suprême.
  3. Saisir par la pensée, concevoir, comprendre.
  4. (Sens passif) Être acquis.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage