apophatique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien ἀποφατικός, apophatikós (« négatif »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apophatique apophatiques
\a.po.fa.tik\

apophatique \a.po.fa.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui procède par négation, négative.
    • Théologie apophatique, théologie qui nie que l’on puisse définir Dieu par des termes positifs et les remplace par des termes négatifs (on dit plutôt « théologie négative »).
    • Car c’est là la conséquence de la question posée par Socrate : une logique d’exclusion qui se construit au cours des siècles et qui n’aboutit qu’à cette aporie vertigineuse : « Aucune définition de l’animal. » Qu’en penserait Socrate ? Autant de livres pour en arriver là ! L’animal, c’est tout ce que l’homme ne croit ou ne pense pas être, ce qu’on appelle une définition apophatique. Tous les critères énoncés se présentent ainsi : « L’animal n’est pas… » Comment peut-on prétendre servir la dignité de l’Homme face au néant de l’indéfini, devant un abîme de négations ? — (Pascal Picq, Nouvelle histoire de l’Homme, Collection Tempus, Éditions Perrin, 2007, page 68 de l’édition 2014)
    • La défausse qu’est la « faillite » de l’Etat postcolonial fait penser à la définition de Dieu dans la théologie apophatique, qui part du principe que les attributs du Tout-Puissant sont inaccessibles à notre compréhension. Ce qui fit dire à Saint Augustin : « Si tu le comprends, ce n’est pas Dieu ».— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, page 109)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier