Voir aussi : Appetit, appetit

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin appetitus.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
appétit appétits
\a.pe.ti\

appétit \a.pe.ti\ masculin

  1. Désir sélectif pour combler une sensation de faim, en parlant de l’alimentation.
    • Après l’incubation […], il sort de chaque œuf un mince ver filiforme qui témoigne d’un vif appétit. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • — On va dîner d’abord, eh ? fit-il, bonhomme. Vous avez dû prendre de l’appétit sur le chemin, et moi, de dire la messe, ça me donne faim sans bon sens. — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
    • Il mange son assiette avec appétit.
    • J'ai un énorme appétit.
    • L’appétit me vient.
    • Donner de l’appétit.
    • Exciter, éveiller, aiguiser l’appétit.
    • Être sans appétit.
    • Rentrer en appétit.
    • Ôter, émousser, faire passer, perdre l’appétit.
    • Être en appétit.
    • Manger d’appétit.
    • Gagner de l’appétit.
  2. (Figuré) (Par analogie) Désir d’une chose pour la satisfaction d’un besoin ou d’une envie.
    • La reprise du secteur immobilier a de nouveau éveillé l’appétit des promoteurs. — (Sandrine Morel, Bienvenue à « Madrid Nuevo Norte », plus grand projet de rénovation urbaine d’Europe, Le Monde. Mis en ligne le 13 septembre 2019)
    • Ici, Piganiol et Pesquidoux se rencontrent : il faudrait qu’une impulsion suprahumaine vînt redonner à ces races blasées l’appétit de vivre, la foi en l’avenir. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • …ils réveillaient en moi d’inavouables appétits. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il l’avait saisie avec une sorte de frénésie, doué de l’appétit brutal de l’homme qui a dû accumuler trop de privations. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 89)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, […]. Autour de ces créatures, trop vite aoûtées, ce qu’il peut roder d’appétits et combien le péché les guette à la moindre défaillance, je le sais. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • J’en savais long désormais sur les appétits amoureux de l’Empereur. Je savais qu’il préférait de beaucoup l’irrumation à la fellation, et l’irrumation à la copulation proprement dite. — (Nick Tosches, Sous Tibère, traduit de l'anglais (USA) par Héloïse Esquié, éd. Albin Michel, 2017, chapitre 3)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Interjection Modifier

appétit \a.pe.ti\

  1. (Par ellipse) (Familier) Bon appétit.
    • Appétit, tout le monde !

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
appétit appétits
\a.pe.ti\

appétit \a.pe.ti\ masculin

  1. (Ouest) Ciboulette.(Note : dans ce sens le mot est presque toujours au pluriel) → voir appétits
    • La ciboulette est également appelée civette. Selon les régions, on la nomme aussi appétit. — (La ciboulette sur certiferme Site consulté le 22/02/2020)
    • Préparer une omelette aux appétits.

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • appétit sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • appétit sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier