FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de appointer.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
appoint appoints
\a.pwɛ̃\

appoint \a.pwɛ̃\ masculin

  1. Complément d’une somme en petite monnaie.
    • Pour faire mille douze francs, il faut un billet de mille francs et un appoint de douze francs.
    • Voilà cent pièces de deux francs, je vais faire l’appoint.
    • Cela fait l’appoint.
  2. Somme qui sert à solder un compte commercial.
  3. (Figuré) Appui complémentaire.
    • Votre concours sera un fort appoint à notre entreprise.
    • Servir d’appoint.
    • Un examen critique cognitiviste du bien-fondé de la stratégie d’humiliation mise en œuvre par le sujet devrait être un appoint. — (Pierre Manonni, La malchance sociale, 2000)

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français apointier.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to appoint
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
appoints
Prétérit appointed
Participe passé appointed
Participe présent appointing
voir conjugaison anglaise

appoint transitif

  1. Charger, confier une tâche.
  2. Fixer, attacher.
  3. Assigner, adjuger, allouer, attribuer.
  4. Investir, placer d’argent.
  5. Déléguer.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « appoint [Prononciation ?] »