Ouvrir le menu principal
Voir aussi : apres, âpres, aprés, aprés-, après-

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du bas latin adpressum (« près de »).

Préposition Modifier

Invariable
après
\a.pʁɛ\

après \a.pʁɛ\ invariable

  1. Marque la postériorité dans le temps.
    • Le jour naissait. Feempje se dressa sur son séant et ne reprit lourdement ses esprits qu’après quelques minutes. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 56)
    • Reprenons ici l’exemple de l’atrazine, appliquée pour le désherbage des voies de chemin de fer en Suisse. Après avoir été détectée dans les nappes phréatiques, l’atrazine a été remplacée par le diuron. — (Nathalie Chèvre & Suren Erkman, Alerte aux micropolluants : Pesticides, biocides, détergents, médicaments et autres substances chimiques dans l’environnement, P.P.U.R., Lausanne, 2011, p. 124)
    • Après avoir garé la voiture près de la gare, empruntez le GR®20 qui longe l’Agnone. En suivant le fléchage, vous parviendrez à la première cascade après 1h de marche. — (GEOguide Corse 2018, Paris, Gallimard Loisirs, 2017)
  2. (Par extension) Indique l’ordre, le rang immédiatement derrière.
    • La place de quatrième, après les médaillés, est la plus mauvaise place.
    • Après l’or et le platine, l’argent est le plus cher des métaux.
  3. (Par extension) Indique un lieu placé derrière, plus loin.
    • Après la porte de Gentilly, tourne à droite.
  4. Indique sur quoi portent certaines actions ou intentions.
    • Au Labo, c’est après Boucherot que j’ai demandé. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XI, Série noire, Gallimard, 1956, p. 95)
    • Nahoum l’apprit et vint hurler après moi. — (Éric-Emmanuel Schmitt, L’Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000, prologue)
    • Les chiens aboient après le facteur, ils en ont méchamment après lui.
    • Venez vite ! Les clients s’emportent après le personnel de la réception.

AbréviationsModifier

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

Invariable
après
\a.pʁɛ\

après \a.pʁɛ\ invariable

  1. S’emploie adverbialement par ellipse.
    • […] il entra dans le bois, d’où il ressortit un peu après, écorçant avec son couteau une trique de grosseur assez respectable. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 381 de l’éd. de 1921)
    • J'ai remarqué deux lyonnaisismes : le mot « laurelle, » qui sert, à Lyon, à désigner l'arbuste qui, dans le reste de la France, se nomme « laurier-rose ; » et la préposition « après » employée adverbialement dans le sens de « ensuite, » emploi non prévu par le Dictionnaire de l'Académie française. — (François Collet, « Dames seules », dans la Revue lyonnaise, n° 50, février 1885, p. 146)
    • Vous irez devant, et lui après.
    • Nous en parlerons après.
    • Il n’arriva que longtemps après.
    • Les uns attendent un emplois, les autres courent après.
  2. Manière de questionner ou d'inciter ceux qui suspendent leur récit à le continuer. En ce sens, il est synonyme d’ensuite.
    • Il vous a dit qu’il me connaissait : après ?
  3. Qu’en résultera-t-il ?
    • Quand vous aurez frappé votre ennemi, vous serez vengé; et après ?
  4. Permet de nuancer un propos.

NotesModifier

L'Académie française critique l'usage de l'adverbe après dans le sens de dès lors, néanmoins, par ailleurs, cela étant, et en proscrit l'usage[1]

AbréviationsModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

après \Prononciation ?\

  1. Variante de aprés. Note : surtout dans les éditions modernes d’avant 1900.
    • Après moi, là où je m’en vois — (Le roman du Chevalier de la Charrette, édition de Tarbé, page 3, 1849. L’édition de Méla, 1992, a aprés.)

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

après \Prononciation ?\

  1. Pendant. Note d’usage : C. Ménière semble suggérer (cf. l'exemple ci-après) dans son dictionnaire que après est utilisé, en angevin, pour désigner le moment présent.
    après-dîner
    dînant
    au moment du dîner

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, p. 193 à 199, p. 221 → [version en ligne]

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

après \Prononciation ?\

  1. Après (temps).
  2. Après, derrière (position).

SynonymesModifier

Variantes dialectalesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier