apr. J.-C.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Par abréviation.

Locution adverbiale Modifier

apr. J.-C. \a.pʁɛ.ʒe.zy.kʁi\ ou \a.pʁɛ.ʒe.zy.kʁist\ invariable

  1. Après Jésus-Christ. Note d’usage : Utilisé pour nommer les années, les siècles et les millénaires selon l’année supposée de la naissance de Jésus-Christ telle qu’elle fut évaluée au VIe siècle. L’an 1 apr. J.-C. est précédé de l’an 1 av. J.-C. et suivi de l’an 2 apr. J.-C. Nous sommes maintenant en 2022 apr. J.-C.
    • Le succès de l’haruspicine ne se limitait pas à la religion officielle. Une foule d’haruspices privés proposait ses consultations au public moyennant finance : dans la Carthage du IVe siècle apr. J.-C., le futur saint Augustin, alors étudiant, y eut encore recours. — (Dominique Briquel, Les Étrusques, collection « Que sais-je ? », Presses universitaires de France, 2005, 3e éd., 2016, page 89)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

  • EC (Moins courant)
  • n. è. (Beaucoup moins courant)

AntonymesModifier

TraductionsModifier


PrononciationModifier