Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Du latin aqua (« eau ») et fero (« porter, apporter »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
aquifère aquifères
\a.kɥi.fɛʁ\

aquifère \a.kɥi.fɛʁ\

  1. (Géologie) Qui porte ou qui contient de l’eau en partie mobilisable par gravité.
    • Terrain aquifère.
    • Nappe aquifère, couche souterraine formée par les eaux d'infiltration.
  2. (Botanique) Qui apporte de l’eau ou de la sève.
    • Cellule aquifère, cellule alongée, à parois minces, capables de s'emplir d'eau et de la perdre par dessication.
  3. (Zoologie) Branchial, relatif au brassage d’eau vers les organes de la respiration des organismes aquatiques.
    • Respiration aquifère.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aquifère aquifères
\a.kɥi.fɛʁ\

aquifère \a.kɥi.fɛʁ\ masculin

  1. (Géologie) Couche ou massif solide, perméable, poreux, comportant une zone saturée en eau, suffisamment conducteur d'eau souterraine pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantités d'eau appréciables.
    • Or, les aquifères, ces vastes réservoirs naturels de stockage d’eau souterraine, sont une ressource clé. Elles abritent la majeure partie de l’eau douce liquide de la planète. Actuellement, 43 % de l’irrigation provient de ces réserves. — (Audrey Garric, Notre consommation alimentaire épuise les eaux souterraines, Le Monde le 29 mars 2017)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier