arétalogue

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
arétalogue arétalogues
\a.ʁe.ta.lɔɡ\

arétalogue \a.ʁe.ta.lɔɡ\ masculin

  1. (Religion) (Antiquité) Membre du corps sacerdotal chargé de proclamer les prodiges accomplis par la puissance divine.
    • Purgias est un arétalogue. Sur ces personnages qui faisaient partie du corps sacerdotal et étaient chargés de proclamer les prodiges accomplis par la puissance divine, cf. F. Dunand, Culte d’Isis, […] — (Jean Claude Grenier, Anubis Alexandrin et Romain, page 116, 1977)
    • Il était suivi d’une paraphrase versifiée des mêmes faits, composée par un hymnologue ou arétalogue, par ailleurs inconnu, […] — (Brigitte Le Guen-Pollet ,La vie religieuse dans le monde grec du Ve au IIIe siècle, page 221, 1991, Presses Univ. du Mirail)
    • Chose curieuse, le terme d’arétalogue, déprécié par la littérature savante, est employé comme titre d’honneur dans une épître en vers d’Ausone à un collègue, le rhéteur et poète Axius Paulus, de Bordeaux, — qui a fort bien pu être un des maîtres de Paulin. — (Jacob Peter Jacobsen, Le sentiment religieux populaire en France, page 120, 1924, E. Champion)
  2. (Antiquité) Bouffon philosophe qui faisait rire les Romains durant le repas.[1]
    • Quand Ulysse racontait à table des horreurs de ce genre à Alcinous éberlué, peut-être, tel un arétalogue menteur, provoquait-il chez certains de ses auditeurs l’impatience ou le rire. — (traduction dans Gérard Defaux, Rabelais agonistes : du rieur au prophète, page 272, 1997, Droz)
  3. (Histoire) Mime ou bateleur, qui amusait le peuple par ses bouffonneries.[2]

SynonymesModifier

Membre du corps sacerdotal qui proclame les prodiges divins
Mime ou bateleur

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Complément du Dictionnaire de l’Académie française, page 58, 1843, A. Wahlen
  2. Jean-Claude Raymond, La langue de Rabelais et le parler du sud de la Touraine et du Loudunais : À la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, 2008 → [version en ligne]

Erreur de référence : La balise <ref> nommée « Raymond-E. Raymond, ''Dictionnaire des termes appropriés aux arts et aux sciences et des mots nouveau que l’usage a consacrés'', page 394, 1824, Masson et Fils » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.