Français modifier

Étymologie modifier

(Nom commun 1) (XIIe siècle) Du latin aranea (« toile d’araignée », « fil très fin »).
(Nom commun 2) (1549) Du latin araneus (« araignée »). À partir du XVIe siècle, le mot désignant l’œuvre (« la toile d’araignée ») est utilisée pour désigner l’ouvrière (l’animal) et évince la forme aragne, araigne, qui subsiste dans des formes dialectales et dans le composé musaraigne[1].

Nom commun 1 modifier

Singulier Pluriel
araignée araignées
\a.ʁɛ.ɲe\
ou \a.ʁe.ɲe\

araignée \a.ʁɛ.ɲe\ ou \a.ʁe.ɲe\ féminin

  1. (Vieilli) Toile faite par l’aragne (l’araignée).
    • J’ai ôté les araignées du plafond et des boiseries.

Traductions modifier

Nom commun 2 modifier

Singulier Pluriel
araignée araignées
\a.ʁɛ.ɲe\
ou \a.ʁe.ɲe\
 
Une araignée

araignée \a.ʁɛ.ɲe\ ou \a.ʁe.ɲe\ féminin

  1. (Arachnologie) Animal arthropode notamment caractérisé par ses quatre paires de pattes et la capacité de certaines espèces à produire de la soie avec laquelle elles tissent des toiles où viennent se prendre leurs proies.
    • Les araignées , les araignées sont les véritables prophètes de la nature, les véritables aiguilles de l'horloge atmosphérique. — (Heinrich Zschokke, Le fugitif du Jura, ou le Grison : simple épisode des troubles de la Suisse en 1799, tome 2, traduit de l’allemand par Adolphe Loève-Veimars, Paris, Charles Gosselin, 1829, page 103)
    • Certaines espèces d’araignées de la famille des épeires, originaires de Madagascar, fournissent une soie que l’on traite comme de la soie ordinaire. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • J’effraye Michal comme on effraye une cousine en Normandie, avec l’aide d'une rainette, d’une araignée. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace – Août 1914, 1916)
    • Le crapaud ingère sans dommage des proies toxiques, telles que les coléoptères vésicants (cantharides, méloés), des araignées et des chenilles urticantes. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Deux types d’araignées sont distingués par les arachnologues : les mygalomorphes (ou araignées primitives), […], et les aranéomorphes (araignées à proprement parler), […]. — (A. Peyrilles & B. Riou, Morsure d'Araignées, dans Urgences médico-chirurgicales de l’adulte, Wolters Kluwer France, 2004, page 836)
    • Bruno, épargne-moi ton baratin de Rock Machine. T’as de la misère à écraser une araignée. — (Alain Beaulieu, Le Fils perdu, chapitre 3, Québec Amérique, 2013)
  2. Araignée de mer.
    • — Combien vous paiera-t-on le homard ?
      — Quinze sous.
      — L’araignée ?
      — Vingt sous.
      — Pourquoi tant de différence entre le homard et l’araignée ?
      — Monsieur, l’araignée (il la nommait une
      iraigne) est bien plus délicate ! puis elle est maligne comme un singe, et se laisse rarement prendre.
      — (Honoré de Balzac, Un drame au bord de la mer, 1834, réédition Gallimard, Folio, page 74)
    • D’Oléron à l’île de Ré, le littoral charentais offre un large terrain de jeu pour pratiquer la pêche à pied à marée basse : araignées, crabes, crevettes, pétoncles, coques… — (journal Sud-Ouest, supplément Guide saison 2022 Charente-Maritime, page 24)
    • Concassez l’intérieur de l’araignée et faites revenir dans une sauteuse (ou une large poêle) avec l’huile d'olive, l’échalote, l’ail, la branche de thym et le fumet de poisson. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 8 décembre 2022, page 10)
  3. (Par analogie) (Art) Toute sorte d’objet rappelant la forme d’une araignée (sens 1 et 2).
    • À la fin des années quarante, le coltinage fut allégé avec deux grues achetées par la SNCF, puis quatre autres jusqu’en 1951, ainsi que des araignées, pour faciliter le déchargement, puis des chariots à fourche. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 313)
  4. (Par analogie avec la toile) Filets de pêche ou de chasse très fins.
  5. (Par analogie) (Marine) Cordage en patte d'oie permettant de maintenir solidement un équipement, comme un hamac.
  6. (Sens figuré) (Familier) Doigts longs et maigres.
    • Ses mains étaient garnies de pattes d’araignée.
  7. (Par analogie) Crapaudine.
    • Crapaudine (ou araignée): Filtre métallique placé à l'entrée d'une descente de gouttière ou dans la cuvette d'un chéneau pour retenir les impuretés. — (Bruno Duquoc, Entretenir sa maison en 10 leçons, Éditions Eyrolles, 2007)
  8. (Boucherie) (Cuisine) Pièce de boucherie, qui correspond aux muscles adducteurs des bovins.
    • Ce restaurant, qui propose des spécialités de viandes, a ouvert en septembre 2001. La Boucherie vous propose des morceaux de choix (bavette, onglet, araignée) dans une ambiance conviviale, et vous accueille sept jours sur sept. — (publicité)
  9. (Cuisine) Ustensile de cuisine semblable à l’écumoire, dont le fond est une grille qui rappelle une toile d’araignée, et qui sert à retirer les aliments d’un bouillon ou d’une friture et les égoutter.
  10. (Familier) Accessoire de buanderie munie d’un crochet relié à un disque, sur le pourtour duquel sont greffées plusieurs pinces, afin de suspendre de petites pièces, telles des sous-vêtements.
  11. (Lorraine) (Désuet) Grille de barreaux que l’on met aux fenêtres.
  12. (Internet) (Rare) Robot qui indexe les sites web[2].
    • Un moteur de recherche, comme Google, Bing ou autre, exploite un robot (appelé aussi crawler, spider, araignée ou robot d'indexation) afin de parcourir le Web. — (Isabelle Canivet, Bien rédiger pour le web : Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel, 2011, page 461)

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Animal arthropode notamment caractérisé par ses quatre paires de pattes :

Hyperonymes modifier

Hyponymes modifier

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe araigner
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
araignée

araignée \a.ʁɛ.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de araigner.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier

Sources modifier

  1. Alain ReyDictionnaire historique de la langue française, sixième édition, Dictionnaires Le Robert, Paris, 2022
  2. Araignée sur Dictionnaire informatique

Bibliographie modifier

Gallo modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

araignée \aʁɛ̃ɲe\ féminin (graphie francisante)

  1. Grappin à trois ou quatre branche servant à récupérer ce qui est tombé dans le puits.

Références modifier

  • Atelier de gallo de la maison de retraite La Perrière, Dictionnaire / motier, Maison de retraite La Perrière[version en ligne] / [pdf]