Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français araigne, issu du latin aranea (« araignée », « toile d’araignée », « fil très fin »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
araignée araignées
\a.ʁɛ.ɲe\
ou \a.ʁe.ɲe\
 
Une araignée.

araignée \a.ʁɛ.ɲe\ ou \a.ʁe.ɲe\ féminin

  1. (Zoologie) Animal arthropode notamment caractérisé par ses quatre paires de pattes et la capacité de certaines espèces à produire de la soie avec laquelle elles tissent des toiles où viennent se prendre leurs proies.
    • Les araignées , les araignées sont les véritables prophètes de la nature, les véritables aiguilles de l'horloge atmosphérique. — (Heinrich Zschokke‎, Le fugitif du Jura, ou le Grison : simple épisode des troubles de la Suisse en 1799, t.2, traduit de l'allemand par Adolphe Loève-Veimars, Paris, Charles Gosselin, 1829, page 103)
    • Certaines espèces d’araignées de la famille des épeires, originaires de Madagascar, fournissent une soie que l’on traite comme de la soie ordinaire. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • J’effraye Michal comme on effraye une cousine en Normandie, avec l’aide d'une rainette, d’une araignée. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Le crapaud ingère sans dommage des proies toxiques, telles que les coléoptères vésicants (cantharides, méloés), des araignées et des chenilles urticantes. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Deux types d’araignées sont distingués par les arachnologues : les mygalomorphes (ou araignées primitives), […], et les aranéomorphes (araignées à proprement parler), […]. — (A. Peyrilles & B. Riou, Morsure d'Araignées, dans Urgences médico-chirurgicales de l'adulte, Wolters Kluwer France, 2004, page 836)
    • Bruno, épargne-moi ton baratin de Rock Machine. T’as de la misère à écraser une araignée. — (Alain Beaulieu, Le Fils perdu, Québec Amérique, 2013, chap. 3)
  2. (Par analogie) (Arts) Toute sorte d’objet rappelant la forme d’une araignée (sens 1).
  3. (Par analogie avec la toile) Filets de pêche ou de chasse très fins.
  4. (Par analogie) (Marine) Cordage en patte d'oie permettant de maintenir solidement un équipement, comme un hamac.
  5. (Figuré) (Familier) Doigts longs et maigres.
    • Ses mains étaient garnies de pattes d’araignée.
  6. (Par ellipse) Toile faite par l’araignée (sens 1).
    • J’ai ôté les araignées du plafond et des boiseries.
  7. (Boucherie) (Cuisine) Pièce de boucherie, qui correspond aux muscles adducteurs des bovins.
    • Ce restaurant, qui propose des spécialités de viandes, a ouvert en septembre 2001. La Boucherie vous propose des morceaux de choix (bavette, onglet, araignée) dans une ambiance conviviale, et vous accueille sept jours sur sept. (Publicité)
  8. (Cuisine) Ustensile de cuisine semblable à l’écumoire, dont le fond est une grille qui rappelle une toile d’araignée, et qui sert à retirer les aliments d’un bouillon ou d’une friture et les égoutter.
  9. (Familier) Accessoire de buanderie munie d’un crochet relié à un disque, sur le pourtour duquel sont greffées plusieurs pinces, afin de suspendre de petites pièces, telles des sous-vêtements.
  10. (Lorraine) (Désuet) Grille de barreaux que l’on met aux fenêtres.
  11. (Internet) (Rare) Robot qui indexe les sites web[1].

SynonymesModifier

Désuet

HyponymesModifier

HyperonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe araigner
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
araignée

araignée \a.ʁɛ.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de araigner.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • araignée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier