Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1808) De l’italien arcipelago, issu du grec ancien Αἰγαίων πέλαγος, Aigaíôn pélagos (« mer Égée »). La caractéristique de cette mer d’être parsemée d’îles et le nom propre est devenu nom commun.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
archipel archipels
\aʁ.ʃi.pɛl\

archipel \aʁ.ʃi.pɛl\ masculin

  1. (Archaïsme) La mer Égée.
  2. (Géographie) Groupe d’îles formant une unité géographique.
    • À mes pieds, l’archipel semblait former un demi-cercle et se développait avec ses chenals [sic : chenaux] que traversait de temps à autre quelque canot à la voile carrée, ses trois cents rochers et ses îlots aux formes bizarres, aux côtes creusées d’anses profondes ou hérissées de promontoires escarpés. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Au bout d’une heure nous atteignons la cime, du haut de laquelle on domine tout l’archipel féroésien; contemplée au crépuscule de minuit, cette vue est d'une incomparable magnificence. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.35)
    • Notre première escale après charbonnage à Stornoway en Écosse fut donc Sudéroë, l’île la plus au Sud de l’archipel des Féroë […] — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Espèce subsarmatique nouvelle pour la Corse et pour tout l’archipel tyrrhénien. — (René de Litardière, Nouvelles Contributions à l’étude de la flore de la Corse, Archives de Botanique, 1928, page 7)

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

archipel \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Archipel.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 92,2 % des Flamands,
  • 93,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]